Les lauréats

Les lauréats, sont inscrits par ordre alphabétique sur une liste d'aptitude. Cependant, le lauréat d'un concours ne doit figurer que sur une seule liste d'aptitude pour un même grade. Si vous avez réussi un concours organisé par un autre centre de gestion, vous devez choisir de rester inscrit sur une liste d'aptitude et vous serez radié sur l'autre.

Cette inscription ne vaut pas recrutement, d'où la nécessité pour un lauréat de trouver un emploi pour ne pas perdre le bénéfice de son concours au terme de la validité de son inscription. Cette inscription est valable deux ans renouvelable deux fois un an sous réserve que l'intéressé fasse connaître chaque année par écrit au Centre de Gestion qui a établi la liste d'aptitude, au moins un mois avant l'expiration de la validité, son intention d'être maintenu ou non sur cette liste. Le décompte de cette période de quatre ans est suspendu pendant la durée d'un congé parental, de maternité, d'adoption, de présence parentale et d'accompagnement d'une personne en fin de vie, ainsi que du congé de longue durée et de celle de l'accomplissement des obligations du service national. Il est également suspendu pour les élus locaux jusqu'au terme de leur mandat et lorsqu'un agent contractuel est recruté pour pourvoir un emploi permanent sur le fondement de l'article 3-1 de la présente loi alors qu'il est inscrit sur une liste d'aptitude d'accès à un cadre d'emplois dont les missions correspondent à l'emploi qu'il occupe.
La liste d'aptitude, dans ces cas là, est prorogée d'une durée équivalente à celle de la suspension.

A la fin de cette période de quatre ans, si vous n'avez pas été recruté, vous perdez le bénéfice de votre concours. Toutefois, si aucun concours n'a été organisé dans ce délai, vous restez inscrit jusqu'à la date d'organisation d'un nouveau concours.

La liste d'aptitude a une valeur nationale : les lauréats peuvent postuler à tout emploi, sur le territoire national, correspondant au concours qu'ils ont passé.

Lorsque vous serez recruté :

Tout lauréat recruté en qualité de stagiaire par une collectivité doit en informer par courrier le Centre de Gestion organisateur. Vous ne pourrez obtenir une mutation qu'après votre titularisation qui intervient, si le stage est probant, au terme d'un an.

L'employeur territorial (Maire ou Président) qui a besoin de recruter peut, soit faire appel à la mobilité interne ou externe (mutation ou détachement), soit faire appel à un lauréat de concours.

Haut de la page