Comment devenir fonctionnaire territorial ?

Le concours, principal moyen de recrutement

Le concours trouve son origine dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (article 6).

Il garantit la neutralité et donc l'égalité d'accès des citoyens aux emplois publics.

Le concours constitue la règle de droit commun pour le recrutement des fonctionnaires.
Son objectif est de sélectionner des candidats selon leur mérite.

Il vise à s'assurer que les futurs agents disposent des aptitudes nécessaires pour intégrer la Fonction Publique Territoriale.

Après réussite à un concours, les lauréats sont inscrits, par ordre alphabétique, sur une liste d'aptitude à valeur nationale. Cette inscription est valable deux ans, renouvelable sur demande pour une durée d'un an à deux reprises. La durée totale maximale de validité sur la liste d'aptitude est donc de quatre ans.

Dans la Fonction Publique Territoriale, la réussite à un concours ne vaut pas recrutement : chaque candidat doit rechercher un poste. Le principe constitutionnel de libre administration des collectivités territoriales s'oppose à tout mécanisme d'affectation.

Le recrutement direct

Les dérogations au principe du concours comme mode d'accès à la Fonction Publique sont limitativement énumérées par les articles 38 et 38 bis de la Loi n°84-53 du 26 janvier 1984.

Il s'agira d'un recrutement direct qui relève de la seule compétence de l'autorité territoriale.

Le recrutement direct peut prendre différentes formes suivant le métier ou le public concerné :

Haut de la page